BLOGUE

7 conseils pour un télétravail plus efficace avec les enfants

Vous êtes en mode télétravail, dans un espace de bureau souvent improvisé… et vous devez composer, en plus, avec la présence des enfants ? Voici quelques trucs pour mieux vivre cette cohabitation en famille !

Par : Carol Allain, M.Sc, M.Éd, auteur et conférencier international

1. S’adapter

Nombre d’employés doivent maintenant partager leur quart de travail avec leurs enfants. Il est donc nécessaire de leur consacrer du temps tout au long de la journée. Le mot clé est adaptation. Il y aura du stress et des conflits et la productivité ne sera pas toujours au rendez-vous. Rassurez-vous : tout cela est normal.

2. Revoir ses priorités

C’est l’occasion de faire le tri entre l’essentiel et l’accessoire. L’utilisation de la matrice d’Eisenhower peut s’avérer très utile pour départager les tâches à accomplir.

Ensuite, évaluez la situation et faites un plan de match. À quoi ressemblera concrètement votre semaine de travail ? Quelles activités pouvez-vous proposer aux enfants ? Qui se chargera des repas puis du rangement ? À quel moment de la journée prendrez-vous une pause ? Ces informations vous aideront à mettre en place un horaire quotidien.

La maison n’est pas le bureau, par conséquent, la répartition du temps change !

3. Délimiter son espace de travail

Que votre bureau soit l’îlot de la cuisine, la table de la salle à manger ou mieux encore une pièce de la maison, le but est de trouver un lieu pour soi. Il s’agit d’un espace tant physique que psychologique que toute la famille doit respecter, même si les enfants se trouvent à proximité de vous.

Lorsque vous n’êtes pas disponible, mettez votre casque d’écoute sur la tête ou apposez un message sur le mur ou ailleurs indiquant de ne pas vous déranger.

4. Rester à l’écoute des enfants

Malgré vos consignes, attendez-vous à ce qu’un enfant vous interrompe parfois pour vous poser une question et vous montrer sa dernière création ! Prenez un peu de temps avec lui, puis invitez-le à retourner à ses activités. La rigidité doit faire place à la fluidité.

5. Établir une routine

L’idéal est de mettre en place une routine stable qui rythmera vos journées pendant la période de confinement et qui permettra de créer une meilleure collaboration parents-enfants.

Voici une suggestion d’horaire que vous pouvez modifier selon les besoins de votre famille. Si vous êtes deux, envisagez une répartition des tâches, notamment pour les repas. Les plus grands peuvent aussi apporter leur contribution. La souplesse est de mise. Si vous manquez de temps au cours de la journée, prévoyez une heure de travail ou deux durant la soirée. N’hésitez pas à vous entretenir avec votre employeur pour lui faire part de vos besoins.

7 h – 8 h – Petit déjeuner en famille puis détente

8 h – 10 h – Période de travail (2 h) avec casque d’écoute, au besoin/Activités prévues pour les enfants : études, lecture, apprentissage d’une nouvelle langue, bricolage, projet créatif…

10 h – 10 h 30 – Pause-collation avec les enfants

10 h 30 – 12 h – Seconde période de travail (1 h 30) : correspondance avec les membres de l’équipe – communication efficace, courte par courriel ou visioconférence/Activités prévues pour les enfants

12 h – 13 h – Pause familiale, repas, marche à l’extérieur, temps d’écran permis pour prendre contact avec les amis

13 h – 15 h – Troisième période de travail (2 h)/Activités prévues pour les enfants

15 h – 15 h 30 – Dehors avec les enfants, si le temps le permet : marche, sports, activités de toutes sortes (apprendre à relaxer, apprendre à respirer, apprendre les bonnes manières par le jeu…)

15 h 30 – 16 h 30 – Quatrième période de travail (1 h)/Temps d’écran pour les enfants sur les réseaux sociaux ou sur un projet en ligne

16 h 30 – 17 h – Les enfants peuvent lire à voix haute un texte d’une page en présence des parents… (2 ou 3 jours/semaine) ou alors montrer à leurs parents les étapes d’un projet qu’ils préparent (1 ou 2 jours/semaine)

6. Suggérer d’autres options que l’écran

C’est bien connu, les jeunes de la génération Z – et même Alpha – passent un temps fou sur leur écran. La période de confinement ne fait qu’accentuer cet état de fait. Leurs amis leur manquent, tout comme les fêtes et les soirées.

En dépit de la situation, il faut veiller à ce que les écrans n’occupent pas tout leur temps. À moins que votre enfant ne se lance dans l’apprentissage du codage ou l’édition d’une BD en ligne ou encore dans la réalisation d’activités proposées sur la nouvelle plateforme web L’école ouverte du ministère de l’Éducation du Québec, l’utilisation de l’écran doit être réservée à des moments bien déterminés. Netflix et YouTube ne doivent pas devenir ses seules sources de distraction.

7. Préserver sa vie familiale

Lorsque votre journée de travail est terminée, fermez votre ordinateur. En cette époque anxiogène et stressante, il est bon de se relaxer et de prendre du bon temps en famille.

Autres articles

RÉSERVEZ EN LIGNE

Réserver en ligne