Génération Z (Zapping)

L’HUMANITÉ NUMÉRIQUE EN MARCHE

CONFÉRENCE

EXTRAITS VIDÉOS

Carol Allain | Conférencier

  • Entreprendre pour apprendre… voilà leur devise. Toutes les entreprises et les organisations devront s’adapter à cette nouvelle réalité… dans quel but ?
  • Les cours magistraux ne conviennent plus… l’enseignement se modifie, nous devons les rendre acteurs de leur savoir.
  • Reconfigurer l’espace du temps et du salariat… une priorité !
  • Réévaluer les récompenses.
  • Plus difficile pour eux de trouver des modèles auxquels s’identifier.
  • Conscience aiguë du monde qui les entoure (un questionnement sans fin : sur leur apparence, sur le travail, sur le réseau social, sur l’achat et la consommation), nous devons être attentif à leurs attentes et prioriser la concertation…
  • Plus sélective qu’excessive!
  • Qui a besoin d’enseignants ou de formateurs quand vous avez Google (incapable de se concentrer plus de cinq minutes)? Que devons-nous prioriser dans les classes et les entreprises? Quel apport les parents peuvent-elles transmettre pour développer leur jugement critique et leur autonomie?
  • À force d’être dans le contrôle, certains enfants n’arrivent plus à se faire confiance, toujours quelqu’un quelque part pour intervenir et ce fâcheux besoin de plaire à tout prix… Quelles en sont les conséquences ?
  • Avec l’arrivée massive de l’IA… cette route de la servitude à l’ère des algorithmes… Que faire de nos instincts primaires (émotions, envies, jugements personnels, désirs inconscients, risques, hasards, surprises, erreurs) ?

DURÉE

60, 90 ou 120 minutes

Certificat d’agrément de formation #0058634

FORMATION

DESCRIPTION DE LA FORMATION

Qui sont les Z ?

Nés entre 1995 et 2010, les Z (Zapping) sont issus, pour une grande majorité d’entre eux, de parents de la génération X (parents indulgents et permissifs). Les Z, on les désigne aussi sous le nom de « Nouvelle génération silencieuse », Strauss et Howe, « Emos » diminutif du mot émotion appellation soutenue par Michael Wesh, anthropologue, « Echo-boomers », en écho pour certains Z à leurs parents baby-boomers, « i génération » (génération internet), « Génération WTF » (Wikipédia, Twitter, Facebook). Proche de la génération Y dans leurs attentes, elle est également nommée « Génération C » (Connecter, Communiquer, Créer, Collaborer).

Ils se complaisent dans l’instant. Ils se révèlent peu tolérants à la souffrance et évitent les confrontations. La jeunesse de cette génération a été semée d’embûches que les parents ont créées, mais pour cette génération de l’information, rien n’est impossible. Nés avec le web actif (outils d’informations), ils ont une approche multitâche naturelle (quatres fonctions dans la même séquence, la même seconde : devoir scolaire, écoute de la musique, un film à l’écran, un message écrit sur ordinateur ou téléphone portable) et sont parfaitement décomplexés. Leur vie réelle est formatée presque exclusivement à partir de leur vie digitale. Ces jeunes vivent à une époque où l’on peut tout obtenir. Tenez-vous-le pour dit, les Z sont créatifs…

OBJECTIFS

  • Comprendre pourquoi les plateformes sociales régissent leur quotidien ?
  • Mieux appréhender leurs « décrochages involontaires ». À qui la responsabilité ? Comment réagir ?
  • Fournir des moyens pédagogiques et pratiques afin de mieux adapter les interventions aux caractéristiques de la génération Z.
  • Comprendre comment va se développer la relation de ces jeunes à l‘entreprise.
  • Adapter les interventions de manière à favoriser la responsabilité et valoriser le potentiel créatif et collectif de la génération Z.

DURÉE

  • Demi-journée (3-4h)
  • Journée complète (6-7h)

APPRÉCIATIONS DU CONFÉRENCIER